Sarah Arnaud

Je suis étudiante en doctorat de philosophie, en cotutelle, dirigée par Luc Faucher à l’UQÀM et Daniel Andler à l’université de Paris-Sorbonne.

Mon sujet de thèse de doctorat porte sur le thème de l’accès aux émotions chez les personnes autistes, à travers l’étude du rôle et de la nature des émotions. Je m’intéresse à la façon dont les personnes autistes se réfèrent à leurs propres états affectifs, et j’étudie les particularités que cela engendre. Pour cela, je m’intéresse aux différentes caractérisations et définitions données à la « conscience » et je tente d’adapter cette terminologie à la littérature sur les émotions. Je caractérise la notion de conscience émotionnelle en termes d' »accès émotionnel ».

La philosophie des psychopathologies et de la psychiatrie, ainsi que la recherche contemporaine sur les émotions et affects sont devenues mes principaux intérêts de recherche. Leur lien avec la question de l’empathie a mené mon travail à se porter aussi sur les notions d’agentivité morale chez les personnes autistes. Je m’intéresse donc aussi aux particularités qui caractérisent leur accès aux normes morales, et la construction de leurs jugements moraux.

page personnelle: https://uqam.academia.edu/SarahArnaud