Blog

Conférence départementale/GRIN/CRÉ – François Claveau (Université de Sherbrooke)

Invité : François Claveau, département de philosophie et d’éthique appliquée
(Université de Sherbrooke), Chaire de recherche du Canada en épistémologie pratique.

Titre : Exercice de métaépistémologie pratique

 

Date: 22 mars 2019, de 10h à 12h,

Lieu : local 307, département de philosophie de
l’Université de Montréal, 2910 Bd Édouard Montpetit (métro Université de Montréal).

 

Résumé
L’épistémologie pratique orientée vers les systèmes vise à décrire et à évaluer l’activité
épistémique d’entités collectives. Ces entités sont diverses : des organismes humanitaires
aux banques centrales en passant par les champs de recherche scientifique. L’atteinte de
l’objectif évaluatif de l’épistémologie pratique nécessite un cadre normatif : pour juger
rigoureusement de la performance épistémique d’une entité, il nous faut des critères
explicites de ce qui constitue une performance adéquate. Mon objectif dans cette
communication est de clarifier l’interaction adéquate entre le cadre normatif et l’étude
descriptive d’entités concrètes. Je soutiens que, dans les cas de tensions entre le cadre
normatif et les caractéristiques de l’entité, l’épistémologue pratique doit avoir une
méthode explicite pour attribuer les torts. Deux champs d’études sont utilisés pour
montrer que cette méthode a été trop faiblement articulée jusqu’à aujourd’hui : d’un côté,
l’histoire et la philosophie des sciences et, de l’autre, l’épistémologie sociale fiabiliste.